Diabète gestationnel

notre association vous accompagne tout au long de votre grossesse.

ÉVALUATION, PROGRAMME, SUIVI PENDANT & APRÈS LA GROSSESSE

Pour le diabète gestationnel ou diabète de grossesse, un programme santé croisée vous est consacré

Après une évaluation de votre situation avec un spécialiste du diabète gestationnel (diabétologue, endocrinologue), appelé aussi diabète de grossesse, un programme de suivi et d’accompagnement vous est proposé. Mise en place rapidement, il est un atout incontestable pour votre grossesse. Ce programme vous permettra un suivi personnalisé.

Vous apprendrez à contrôler votre diabète.

Vous pourrez par exemple :

  • Connaître le diabète gestationnel (ou diabète de la grossesse)
  • Connaître les facteurs de risque
  • Savoir pratiquer l’autocontrôle
  • Définir l’alimentation adaptée à vos besoins et ceux de votre enfant
  • Faire le lien entre la composition d’un repas et la glycémie
  • Maîtriser les éventuels traitements
  • Pratiquer une activité physique adaptée et en mesurer les bienfaits
  • Veiller sur vous et votre enfant

En séances individuelles

Pour un parfait suivi de votre grossesse, des séances individuelles sont organisées (ateliers diététiques, …)

Pour le diabète gestationnel c’est avec votre médecin endocrinologue, ou gynécologue, généraliste que nous construisons le programme. Diététique et suivi biologique seront adaptés à vos besoins.

Vous souhaitez des renseignements sur le diabète de grossesse ou gestationnel, vous souhaitez rencontrer nos intervenants, contactez nous au : 04 91 80 32 58

La maladie

Il est important de prendre en charge un diabète gestationnel car il peut, notamment, avoir des conséquences sur votre bébé, et être la source d’un diabète de type 2 qui apparaît plus tard dans la vie.

Qu'est-ce que le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est défini par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) comme « un trouble de la tolérance glucidique résultant en une hyperglycémie (excès de sucre) de sévérité variable, survenu ou reconnu pour la première fois au cours de la grossesse ». Le diabète gestationnel (DG) est une forme de diabète qui apparaît pendant la grossesse (fréquemment au 2e trimestre) et qui justifie une surveillance particulière. Il n’est pas à confondre avec un diabète qui serait présent avant la grossesse et qui est différent (mais dans certains cas vous êtes déjà atteinte de diabète de type 2 sans le savoir et la grossesse est un moment où il est mis en évidence). Très fréquent (entre 6 et 12 % de grossesses), le diabète gestationnel disparaît en général après la naissance de votre enfant, il faut le vérifier. Mais à la grossesse suivante il est à signaler car il réapparaît le plus souvent.

Pourquoi pendant la grossesse ?

Appelé diabète gestationnel ou diabète de grossesse, il concerne une difficulté de votre organisme à gérer le taux de sucre. Ce dernier s’élève et votre organisme souffre alors d’hyperglycémie (contraire d’hypoglycémie où votre taux baisse). C’est le pancréas qui est à l’origine de l’élévation, la diminution, la stabilisation du taux de sucre. Lorsque tout va bien le pancréas fabrique une hormone que vous connaissez, appelée « insuline ». Cette dernière fait baisser votre taux de sucre dans le sang. C’est sa principale mission.

Mais, lorsque vous êtes enceinte, il y a un plus grand besoin, et il faut que le pancréas s’adapte pour produire plus d’insuline. Parfois, votre organisme ne parvient pas à réagir totalement et le taux de sucre dans le sang (mesuré par la glycémie) devient trop haut ; c’est l’apparition d’un diabète pendant la grossesse. C’est notamment la raison pour laquelle il est fréquemment recommandé à votre médecin, si vous avez des facteurs de risque, d’effectuer un simple dépistage en début de grossesse puis, en fonction du résultat, de proposer des analyses plus poussées.

Pourquoi ai-je un diabète gestationnel ?

Ce n’est pas prévisible mais il existe certains facteurs dont on sait qu’ils augmentent le risque de développer ce diabète.

  1. Par exemple nous avons des enfants de plus en plus tard, mais le pancréas après 35 ans produit naturellement moins d’insuline ; par conséquent l’âge est en lui-même un facteur de risque ;
  2. Le poids est aussi un facteur important. Si vous êtes obèse, en surpoids, si vous prenez beaucoup de poids pendant la grossesse, vous êtes susceptible de développer un diabète de grossesse. Votre suivi est essentiel à cette période pour prévenir tout risque. En cas d’obésité consultez idéalement avant votre grossesse ou dès le début ;
  3. Si dans votre famille il y a des personnes atteintes de diabète de type 2, votre risque sera plus important de présenter un diabète gestationnel.
  4. De même si lors d’une précédente grossesse votre bébé pesait plus de 4 kilos à la naissance. Dans ce cas signalez-le et un test sera effectué en début de grossesse.
  5. Si vous avez déjà présenté un diabète gestationnel.

Quels sont les risques pour mon bébé et moi ?

Pour le bébé :

  1. Il peut être plus gros que la normale à la naissance et peser plus de 4 kg (macrosomie) ; ceci est un risque et l’accouchement par voie basse peut être remis en cause.
  2. Il peut souffrir d’hypoglycémie ;
  3. Mais aussi : jaunisse, surtout si l’enfant est prématuré, manque de calcium dans le sang, difficultés respiratoires.
  4. Plus tard, il peut présenter un risque d’obésité dans l’enfance et à l’âge adulte un risque de développer une intolérance au glucose voire un diabète de type 2.

Pour la mère :

  1. Surplus de liquide amniotique, augmentant le risque d’un accouchement prématuré ;
  2. Hypertension de grossesse (tension artérielle élevée) pouvant comporter d’autres risques ;
  3. Risque plus élevé de rester diabétique après l’accouchement ou de développer à long terme un diabète de type 2

C’est pourquoi un bon contrôle du diabète est nécessaire afin d’en limiter les risques. Nos équipes médicales connaissent le diabète de grossesse et elles vous informeront tout au long du parcours des meilleures attitudes à adopter.

Quels sont les symptômes ?

Le diabète gestationnel n’a pas de symptômes (c’est-à-dire que vous n’avez pas de signes, et il passe inaperçu), c’est pourquoi on fait une analyse en laboratoire. On dit pour le DG qu’il est asymptomatique c’est-à-dire sans signes.
Dans certains cas il est possible par exemple de voir apparaître une soif intense, une envie d’uriner très fréquente (mais en période de grossesse cela ne peut pas être convaincant).

Comment se passe le dépistage ?

Si vous présentez au moins un facteur de risque cité plus haut, Au tout début de votre grossesse votre médecin vous prescrira un contrôle de la glycémie par simple test sanguin. Ceci aura l’avantage de vérifier (suite à votre échange) si vous n’avez pas déjà un diabète méconnu. En fonction de vos résultats il peut vous être prescrit une autre analyse appelée Test HGPO (pour Hyperglycémie Provoquée par voie Orale). Il s’agit d’un test très courant qui va permettre de mesurer que votre production d’insuline par le pancréas régule votre taux de sucre dans le sang. Ce test est sans douleur et, en général, bien supporté ; il débute par une première mesure de votre glycémie, puis l’on vous fait prendre une boisson contenant du glucose. Puis votre taux est relevé deux fois à une heure d’intervalle. Si vous n’avez pas de diabète gestationnel, vos taux auront été maîtrisés par votre production d’insuline. Dans le cas contraire votre diabète gestationnel va être surveillé et vous allez être prise en charge rapidement.

Quel traitement ?

Le diabète gestationnel est aujourd’hui bien suivi et bien pris en charge. Son contrôle est assuré par la patiente elle-même, en premier grâce à une alimentation équilibrée qui répond aux besoins liés à la grossesse (il ne s’agit pas d’un régime pour maigrir !). Parfois l’aide de traitements comme l’insuline est nécessaire, et dans tous les cas avec une équipe qui informe, suit et accompagne.

Quels conseils d’alimentation pour un diabète gestationnel ?

Si un diabète gestationnel vous est diagnostiqué, votre alimentation sera à adapter. Rapide, votre prise en charge au sein de Santé croisée vous permettra de trouver un guide pour vous accompagner. Nous ne pouvons pas publier de régime (nous parlons d’équilibre alimentaire) car chaque personne est différente et seul un bilan commun peut nous permettre de vous accompagner. Cette prise en charge ne vous coûte rien.

Votre accompagnement avec santé croisée

En présence de diabète gestationnel, certaines modifications seront à apporter à votre alimentation. Nous appellerons cela une alimentation équilibrée, qui devra être adaptée à vos goûts, vos traditions et avec l’aide des diététiciennes, de votre gynécologue (ou médecin traitant), et de l’endocrinologue tout se passera pour le mieux. Fréquemment ce sont vos habitudes qui seront à adapter (comme par exemple ajouter de petites collations ou les modifier), une alimentation mieux répartie pour couvrir les besoins journaliers de maman et bébé.
L’évolution d’une grossesse dont le diabète gestationnel est dépisté précocement et correctement pris en charge est comparable à une « grossesse normale ».

Un doute, une question ?

Vous êtes déjà concerné par le diabète gestationnel ? En lien avec votre équipe médicale, nous assurons une coordination de votre prise en charge et vous apportons les ressources nécessaires au suivi de votre grossesse.

Notre équipe vous aidera à établir ou à modifier votre plan d’alimentation selon vos besoins énergétiques, gratuitement.

Contactez-nous